Suivez-nous
Écouter sur

René Lévesque et la décision du Lac-à-L’Épaule

Élection de 1962 suite à la décision du Lac-à-L'Épaule

La décision la plus importante de l’Histoire du Québec

Si le Québec a pu entrer dans la modernité, c’est à la suite d’une décision prise dans un vieux chalet en bois rond, le 4 septembre 1962, au Lac-à-L’Épaule.

Venant de célébrer son 40e anniversaire, le jeune René Lévesque a préparé son « pitch » depuis qu’il est ministre des Richesses naturelles. Avec l’aide de quelques fonctionnaires allumés, il a préparé une étude si précise et détaillée que rien ni personne ne pourrait contester l’ampleur de l’opportunité qu’elle présentait. L’émancipation économique du Québec par la nationalisation des compagnies hydroélectriques.

Retirés au « Camp des ministres », ce chalet du parc des Laurentides qui aura vu passer plusieurs cabinets du Gouvernement du Québec ainsi que Churchill et Roosevelt, le débat fait rage. C’est finalement aux arguments de Lévesque et grâce l’appui de Georges Emile Lapalme qu’un consensus sera établis.

Pendant près de trois semaines, Jean Lesage, René Lévesque et le cabinet entretiendront le mystère sur la décision du Lac-à-L’Épaule: ce sera au Peuple du Québec de décider de sa propre émancipation économique à l’occasion d’une élection sur un seul sujet, la nationalisation des compagnies hydroélectriques.

C'est au Lac-à-L'Épaule qu'on change le monbde depuis 60 ans


Il y a 60 ans, l’hydroélectricité était le plus gros potentiel et la clé était la nationalisation



C’est ainsi qu’est présenté le grand projet de René Lévesque à l’émission Caméra 62, le 24 septembre, jour du lancement de l’élection qui propulsera le Québec dans la révolution tranquille avec le fameux slogan « Maintenant ou jamais, maître chez nous »


« Pour l’avenir on est, Québec, l’endroit qui a le plus gros potentiel de tout le nord-est de l’Amérique (…) c’est vraiment la clé de notre économie pour au moins les 20-25 ans qui viennent »

Ce fût l’une des plus grandes joies de la carrière politique de René Lévesque dira-il à l’historien Jean Provencher.

Nous pourrions dire aujourd’hui que c’est la décision la plus importante de l’Histoire du Québec.

 « La décision du Lac-à-L’Épaule et le résultat de l’élection, qui était quand même une ratification de cela, m’ont donné un sentiment d’achèvement et de satisfaction » – René Lévesque

Un héritage collectif à faire fructifier

Soixante ans plus tard, nous héritons d’une sociale démocratie relativement fonctionnelle, d’un Québec INC. devenu Québec INTL et d’un réseau d’éducation qui fournit des experts et des recherches de classe mondiale. Nous sommes très bien positionnés pour l’économie du savoir et nous avons les moyens de nos ambitions. La récente stratégie québécoise de recherche et d’investissement en innovation (SQRI²) promet 7,5G$ pour faire du Québec une nation riche de son intelligence, de sa créativité et de son audace.

Par exemple, les données informatiques sont à l’économie de demain ce que le pétrole a été pour celle du passé. C’est du moins l’avis de Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec. Pour faire tourner les centres de données, rien de mieux que notre hydroélectricité propre, abondante et relativement bon marché. L’économie verte est aussi une richesse à capter ! Nous sommes déjà un pôle mondial en intelligence artificielle et en développement durable, faut-il simplement s’en rendre compte. Cette décision du Lac-à-L’Épaule n’a pas fini de livrer ses promesses!

Maintenant pour l’avenir, notre plus grand potentiel serait-il notre richesse naturelle intellectuelle? Quelle est la clé? Plus que jamais, nous devons stimuler l’envie de prendre des risques, valoriser l’audace d’entreprendre et soutenir la volonté de réussir de celles et ceux qui osent changer l’ordre établi. Nous devons aussi être totalement inclusif car les visionnaires se trouvent aussi là où on ne s’y attend pas. En fait, comme le dit Luc Sirois, Innovateur en chef du Québec, on doit faire appel à l’innovation sociale pour accélérer les changements de société!

Aujourd’hui, ce ne sont pas les grand défis qui manquent, qu’ils soient sociaux, climatiques, politiques, économiques… Nous avons toutefois les moyens de changer les choses et cela passe inévitablement par l’innovation. Et pour cela, il nous faut un écosystème d’accompagnement de classe mondiale pour soutenir celles et ceux qui sont assez fous pour changer le monde…

Les Capsules Potentiel: Pour passer à l’action.

Avec l’objectif est de promouvoir la culture scientifique, d’incarner le processus d’innovation et de célébrer les réussites entrepreneuriales, le balado Lac-à-L’Épaule vous propose des rencontres avec des humains inspirants qui ont une vision de potentiels porteurs d’espoir et qui identifient les clés qui nous incitent à passer à l’action. Des discussions toujours humaines et enrichissantes…

à découvrir sur votre plateforme balado préférée et sur youtube!

Envie de participer au prochain Lac-à-L’Épaule? manifestez-vous par ici

Vos commentaires

En savoir plus

Chalet du Lac à l'Épaule

Changer le monde, ensemble

Envie de participer au prochain Lac-à-l’Épaule? 60 ans après le fameux lac-à-l’épaule qui aura propulsé le Québec dans la modernité, doté...

Memento miri crane vallée de la mort

Fou à lier

« Malgré un écosystème start-up québécois aussi varié que dynamique et une belle enveloppe de 121,7 millions de dollars annoncée par le gouvernement...

Les balados

Lac-à-L’Épaule

Lac-à-L'Épaule

Lac-à-l'Épaule, c'est là que depuis 60 ans on réfléchit à l'avenir du Québec. Des entrevues réalisées en pleine nature, dans un vieux camp en bois rond sur le bord d'un lac. On y arrête le temps pour réfléchir, enrichir et présenter des propositions audacieuses pour l'avenir de notre société. Nous voulons faire du Québec une nation riche de son intelligence, de sa créativité et surtout de son audace!